Congrès du 50e Anniversaire de la SELF
Ergonomie et société : quelles attentes, quelles réponses ?

Thématiques et Programme

En 50 ans, l’ergonomie a changé. A l’origine et de par sa nature, l’ergonomie s’est positionnée comme une ressource dans les organisations confrontées aux exigences conjointes de santé des salariés et d’efficacité productive, ce qui l’a conduite à accompagner leurs évolutions. De fait, en Europe, au Canada, en Amérique Latine ou en Afrique, l’”ergonomie de langue française” est aujourd’hui engagée dans des actions qui l’amènent à :
  • Coopérer avec des personnes exerçant des responsabilités et des métiers très différents : designers, informaticiens, architectes, psychologues, économistes, médecins, managers, syndicalistes, politiques …
  • Agir dans des domaines variés : conception et évaluation de produits, de services, d’outils et d’équipements de travail, d’espace de vie et d’organisation productive, de dispositifs de gouvernance …
  • Répondre à des questions différentes, telles que l’efficacité, la santé, la performance, l’utilisabilité, la qualité de vie, le développement durable …
Cette diversification des problématiques, des méthodes et des modes d’intervention et de recherche commande d’unifier sans uniformiser.
Et tel est bien l’enjeu de ce Congrès du cinquantenaire où le regard sur le chemin parcouru est invité à soutenir la projection vers l’avenir : repenser ce qui tient l’ergonomie ensemble, mieux comprendre ce qui différencie les formes et les contenus qu’elle développe, refonder ce qui constitue la référence commune.
Le point commun de toutes ces interpellations, c’est le mode d’engagement de la puissance créatrice de l’activité. C’est là que s’enracine l’ambition qui sera au cœur de ce Congrès : faire de l’ergonomie, une réponse aux attentes de la société.
Ce point commun concerne l’écart entre le prescrit-prévu-projeté par :
  • La hiérarchie et l’organisation pour ce qui concerne les activités de travail,
  • Les concepteurs pour ce qui concerne l’utilisation des produits et des services,
  • Le sujet (ou l’opérateur) dans tous les cas,
Et la réalité des conditions dans lesquelles l’activité réalise la valeur.
Ces conditions relèvent de la marge ménagée dans chaque situation, mais elles concernent aussi les nouvelles formes du « vivre ensemble » tel qu’il se dessine dans les collectifs de travail comme dans la société.
Et pour se développer, ces conditions requièrent de nouveaux dispositifs de régulation dont le manque, en revanche, est pour beaucoup dans l’explosion multiforme de la plainte, de la souffrance et des crises qui sature de plus en plus le « dialogue social ».
C’est pourquoi, enfin, la pertinence et la légitimité de ces dispositifs interpellent alors aussi, directement, le politique.
Le Congrès du cinquantenaire de la SELF invite toutes les personnes intéressées par ces problématiques, à soumettre des propositions de
communication ou des propositions d’organisation de symposium sur les 7 thèmes suivants :
  1. Evolutions du travail : nouvelles questions politiques, juridiques et sociétales.
  2. L’ergonomie, une réponse adaptée aux évolutions économiques et de la gouvernance des entreprises ?
  3. Les nouveaux contours de la qualité de vie et de la santé, dans l’entreprise et dans la société.
  4. Les métiers de l’ergonomie : la diversité des pratiques et des apprentissages.
  5. L’intervention ergonomique : nouveaux concepts, nouvelles méthodes, nouveaux champs disciplinaires et interdisciplinaires.
  6. L’innovation et la conception.
  7. Les risques professionnels, industriels et environnementaux à la lumière de l’activité humaine.
La structuration du programme répond à la volonté d’organiser un congrès ouvert, curieux et capable de croiser les points de vue d’acteurs ou de disciplines différents.
Les sessions se dérouleront dans 5 salles en parallèle. La première journée, une traduction simultanée permettra de tenir des sessions en anglais. Chaque journée débutera par une conférence plénière où deux conférenciers seront invités à confronter leurs points de vue et mettre en débat des questions sur lesquelles le Congrès a décidé de  concentrer son attention.

Modalités de soumission

Deux modalités de soumission sont proposées : des communications et des symposiums qui devront être adressés via le site www.ergonomie-self.org.

Les communications

Les communications doivent être adressées sous la forme du texte définitif :
  • 15 janvier 2013 : réception des communications
  • 15 mars 2013 : envoi des expertises aux auteurs, pour modifications éventuelles
  • 30 avril 2013 : réception du texte définitif, après modifications éventuellement demandées par les experts.

Les symposiums

Les propositions d’organisation d’un symposium devront être adressées en indiquant le thème, les objectifs et les modalités d’organisation des communications, tables rondes, ateliers qui seront sollicités.
  • 15 janvier 2013 : réception de l’architecture finale (après expertise et échange avec les organisateurs des symposiums)
  • 15 février 2013 : réception des communications pour double expertise.
  • 15 mars 2013 : envoi des expertises aux auteurs, pour modifications éventuelles.
  • 30 avril 2013 : réception définitive des programmes des symposiums et des com-munications, après modifications éventuellement demandées par les experts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu