Programme des conférences, vendredi 12 Juin 2015

Horaire Salle Plénière Salle Tilleul
8h30 Accueil
9h00 Mot de bienvenue
9h15 Jean-François Porchez – Le design de l’invisible
10h15 Antoine Visonneau
“Mettre de l’UX dans la démarche UX”
Tom Van de zande
“Expert review of a website user experience context”
11h00 Pause
11h30 Eric Marillet
“UX et ROI : améliorer vos résultats grâce à l’Experience Utilisateur”
Sophie Buda
“Accessibilité : Designer et implémenter un meilleur produit”
12h15 Quentin Adt
“UX et Référencement Naturel : et si nous travaillions ensemble ?”
Romain Landsberg
“De la Tabbar à la Tabbar un cycle d’ergonomie mobile. Retour sur 8 ans de pratique mobile”
12h30 Laurent Simonet
“Retour d’expérience sur la conception de l’IHM d’une borne interactive grand public”
Ophélie Burgstahler
“UX et Omnicanal : conception de services adaptés pour des utilisateurs ultra-connectés
12h45 Déjeuner
14h00 Cennyd Bowles – Product Design for Tomorrow
15h00 Laure Gabrielle Chatenet et Jean-Michel Lacroix
“Dogfooding: comment appliquer ses méthodes UX à soi-même à travers la Lean Startup”
Cornelia Laros
“Comportements mobiles : vrais challenges et fausses idées”
15h45 Pause
16h15 Antoine Pezé et Sophie Muto
“Lean UX, méthodologie et retour d’expérience”
Guillaume Abel
“Le management d’une équipe UX par le profil en T”
17h00 Catherine Verfaillie
“Le Rapid Prototyping, ça marche !”
Renaud Castaing
“La Responsabilité de penser Design”
17h15 Laurence Vagner
“UX design & hackathon : un guide de survie”
Julien Dumail
“Un designer sachant coder”
17h30 Lightning Talks
18h00 Mot de la fin

Orateurs des Ateliers UX – Jeudi 11 juin 2015

Kerstin Bongard-Blanchy
Kerstin Bongard-Blanchy holds a PhD in User Experience Design from Arts et Métiers ParisTech (2013). Following her studies of mechanical engineering/product design at Dresden University of Technology, Germany (2006), she worked as Interaction Designer for Panasonic in Japan (2006–2010). She currently develops and tests user interfaces for Dassault Systèmes.

Elie Sloïm
Qualiticien (Bordeaux – DESS Qualité – 91/92), Élie Sloïm travaille depuis 1999 sur la qualité des services en ligne, et notamment sur les aspects évaluation et certification des sites. Directeur de la société Temesis, spécialisée sur la qualité, la conformité et l’accessibilité des services en ligne, il intervient auprès de maîtres d’ouvrage et de maîtres d’œuvre de sites Internet et intranet (Société Générale, MAAF, MAIF, Banque Accord, Région Rhône-Alpes, région Aquitaine, E-Luxembourg, La Documentation Française, Schneider Electric…).
Régulièrement sollicité pour participer à des conférences, débats ou tables rondes sur la qualité des services en ligne (ACSEL, Brokers-on-line, Ardesi, Futurinfo, Designers Interactifs, IFRA-SND, Institut des Hautes Études en Administration Publique de Lausanne, Webdesign International Festival, Paris-Web), il est lauréat du prix du meilleur conférencier du salon SISQUAL 2005 (Salon des solutions pour la qualité et le management – Paris). Élie Sloïm a publié plus une centaine d’articles sur la qualité Web, l’accessibilité et les standards du web sur le site Temesis.com et a contribué à plusieurs périodiques spécialisés (Qualité références, Qualiguides, Documentaliste…). Il est l’auteur avec les contributeurs du projet Opquast du memento « Site Web : les bonnes pratiques », publié en 2007 chez Eyrolles. Il a également rédigé les préfaces des ouvrages « CSS 2 », par Raphaël Goetter, et d’« Ergonomie Web » par Amélie Boucher et est co-auteur du livre sur la qualité web.

Atelier Qualité Web
Créons ensemble une check-list UX !
À partir de la propre expérience utilisateur des participants, nous établirons une check-list permettant d’évaluer des services en ligne. Il s’agira de montrer comment la méthode appliquée pendant l’atelier permet d’arriver rapidement à des outils directement utilisables sur le terrain. Les participants repartiront sans doute avec quelques ressources utiles au quotidien 😉

Francis Rowland

Francis Rowland a le rôle de “Lead UX Designer” à l’Institut Européen de la Bioinformatique  (EMBL-EBI), un institut de recherche scientifique basé au Royaume Uni, de grande importance. Là, il travaille aux côtés des scientifiques, développeurs et autres professionnels UX pour aider à la conception des outils et services pour la communauté scientifique des biosciences, et pour aider à la recherche et l’innovation. Il habite à Cambridge, où il est co-organisateur du Cambridge Usability Group.
Il y a 15 ans, et après une éducation scientifique, il a commencé à travailler comme web designer dans un institut d’écologie. Il a effectué des tests d’utilisabilité et des entretiens avec les utilisateurs avant de découvrir qu’il y des gens qui sont experts dans cette domaine de “UX design”, et que c’est un vrai métier ! Après cette expérience, sa passion pour le design a vraiment commencé.
Atelier Design Studio
Le design studio est un processus couramment utilisé pour la génération et l’itération d’idées lors de la conception de projets. Il permet un travail de groupe, chacun proposant et critiquant des idées, travaillant ensemble pour explorer des solutions possibles à des problèmes jugés difficiles. Pendant 90 minutes, Francis Rowland vous initiera au concept du design studio, et partagera quelques conseils basés sur son expérience. L’atelier vous permettra d’essayer le concept en prenant part à un “mini design studio” sur un project proposé.
Julien Champagne
UX Designer freelance passionné par les nouvelles technologies, il réalise de nombreuses missions pour différentes agences et annonceurs, allant de l’interface métier aux applications grand publics. Son but est de sensibiliser les différents acteurs à l’importance de la compréhension des besoins utilisateurs notamment au travers d’événements organisés avec l’association FLUPA dont il est membre depuis 2011. Il est également enseignant depuis 3 ans dans de nombreuses écoles parisiennes (formation multimédia, ingénieur…) où il partage avec passion ses connaissances sur l’UX.
Atelier Psychologie cognitive appliquée au Web
Les sciences cognitives nous permettent de comprendre comment nous percevons les stimuli de notre environnement et comment ceux-ci sont interprétés par le cerveau. Au travers de cet atelier nous comprendrons d’abord comment le système perceptif fonctionne et par la suite comment l’appliquer dans la conception d’une interface.

 

Stéphanie Walter
Designer spécialisée dans les interfaces web et la mobilité, Stéphanie dompte ces fourbes de petits pixels pour les faire entrer dans toutes les tailles d’écran. Elle porte une attention toute particulière à l’expérience utilisateur et fait partie de ces illuminés qui voient le CSS comme un outil de design.
Elle a son propre petit studio freelance et travaille chez Alsacréations
Elle aime partager son savoir en donnant des formations, des cours à l’université, et publie ses trouvailles sur son blog ainsi que sur différents blogs anglophones.
Atelier Guérilla Responsive WebDesign
Concevoir et designer des interfaces multi-support en responsive est un véritable challenge. La plupart de nos outils de conception nous forcent à choisir une ou plusieurs tailles fixes au départ, alors que l’on essaie justement de designer en faisant abstraction de la taille de l’appareil où sera affiché notre site. Designer, ergonomes et concepteurs webs, tous dans la même galère, nous tâtonnons et revoyons nos méthodes de conception au quotidien pour nous adapter à ces nouvelles contraintes.
Je n’ai pas la solution magique. Dans cet atelier, je vous proposerai un retour d’expérience sur des techniques de conceptions et astuces testées sur mes propres projets qui m’ont permis d’avancer et d’avoir un processus plus flexible que le sempiternel « design de maquettes en 320 768 et 1024 ».

Complément à venir. Merci de votre compréhension. 
 

Orateurs de la conférence FLUPA UX-Day – Vendredi 12 juin 2015

Orateurs invités

Cennydd Bowles : “Product Design for Tomorrow”
Cennydd Bowles is a digital product designer and writer. He has a decade of experience helping companies realise the benefits of good design, most recently as design lead at Twitter. He writes for A List Apart and is author of the book Undercover User Experience Design.The user experience design discipline is stagnating at a dangerous time. Its core mindsets, methods, and tools have been successful over the last decade, but are becoming poorly suited to the challenges of 2015 and beyond.
As diversity—of users, of inputs, of contexts—becomes the dominant force in technology, designers need a more flexible toolkit. Contemporary digital product design demands a mastery of timing and motion, a deep knowledge of modern prototyping tools, and a fluidity of process that allows you to tailor your approach for the task at hand.
Let’s talk about the next ten years of our field.
Jean-François Porchez : “Le Design de l’invisible”
Fondateur de Typofonderie, directeur typographique chez ZeCraft l’expertise de Jean François Porchez couvre à la fois la conception de caractères sur mesure, le design des marques et le conseil typographique. Il est par ailleurs, président honoraire de l’Association Typographique Internationale (président ATypI entre 2004 et 2007). Entré au Who’s Who en 2009. En 2014, Perrousseaux éditeur publie sa monographie.Après une formation de graphiste durant laquelle il s’intéressa à la création de caractères, Jean François Porchez (1964) a travaillé comme créateur & conseiller typographique chez Dragon Rouge puis au journal Le Monde. Depuis 2012, il dirige le programme de spécialisation en design typographique à ECV (France). Il donne régulièrement des conférences à travers le monde, a enseigné la création de caractères dans le cadre du Type@Cooper Condensed program, à Cooper Union (États-Unis), à la Reading University (Grande Bretagne) dans le cadre du MA typeface design, à l’Ensad et conduit régulièrement des ateliers de création de caractères à travers le monde. Il a reçu le Prix Charles Peignot en 1998, et un grand nombre de prix pour ses caractères typographiques.

Orateurs sélectionnés

Sophie Buda
Je suis consultante en UX au Royaume-Uni. Passionnée d’accessibilité, je travaille sur de nombreux projets lies a cette thématique avec des clients comme la BBC, Sainsbury’s ainsi que diverses compagnies aériennes.
Présentation 45′ – Accessibilité : Designer et implémenter un meilleur produit
Bien souvent, le mot accessibilité est utilisé comme synonyme de conformité aux normes et recommandations telles que WCAG 2.0.  Malheureusement, satisfaire à tous les points d’une checklist est rarement suffisant pour concevoir un site ou une app véritablement accessible.
Durant cette présentation, je me propose de définir plus en profondeur ce qui rend un site ou une app accessible. Je  présenterais les notions essentielles qui permettent de prendre en compte l’accessibilité lors du processus de design, aussi bien sur PC que sur mobile. Je donnerais quelques conseils, illustrés d’exemples tirés d’applications réelles ainsi que de résultats de sessions de recherche conduites avec des utilisateurs présentant un handicap.
Laure Gabrielle Chatenet
Suite à l’obtention de sa maîtrise en expérience utilisateur à l’Université Laval au Québec, Laure Gabrielle a fondé UX-co (http://www.ux-co.com) où elle accomplit des mandats d’importance dans le secteur public comme dans le secteur privé. Co-fondatrice de Capian (http://capian.co), un outil d’évaluation de l’utilisabilité, elle s’implique dans la communauté en fondant “Les soirées UX”, l’événement UX par excellence à Québec (en collaboration avec UXPA Québec).
Jean-Michel Lacroix
Passionné de produits simples et efficaces, Jean-Michel réalise depuis plus de 12 ans des projets dans diverses industries. Programmeur de formation, son approche originale et avant-gardiste a contribué au succès d’entreprises renommées. Co-fondateur d’UX-co (http://www.ux-co.com) et de Capian (http://capian.co), il accompagne les organisations à faire face aux enjeux d’innovation auxquels elles font face.
Présentation 45′ – Dogfooding : comment appliquer ses méthodes UX à soi-même en tant que Lean Startup
Laure Gabrielle et Jean-Michel ont fondé une entreprise de service-conseil en expérience utilisateur au Québec. Pour les aider dans leurs mandats, ils ont développé un produit d’aide à l’évaluation ergonomique. Pour ce faire, ils ont appliqué les méthodes de recherche UX qu’ils utilisent au quotidien ainsi que les méthodes « Lean Startup » afin de diminuer le risque et le temps perdu.Dans cette conférence, Laure Gabrielle et Jean-Michel présenteront les techniques et méthodes qu’ils ont utilisées pour valider et concevoir, parleront des similarités entre les méthodes de conception centrées utilisateur et le principe de « Lean Startup » et partageront leurs expériences et apprentissages dans le développement et la commercialisation d’un produit en tant que startup dans le monde UX. L’utilisation de ses propres produits et services afin de se confronter directement à ses qualités et défauts est nommé « dogfooding ». Dans notre cas d’utilisation, les méthodes UX nous aident à créer un produit qui nous aide à mieux travailler, créant ainsi une dynamique de rétroaction constructive.
Antoine Pezé
Antoine est diplômé de l’école d’ingénieur en cognitique, matière cherchant à concevoir des systèmes adaptés et intuitifs pour les humains. Il a 2 années d’expérience en conception et évaluation centrées utilisateurs sur des interfaces web, mobiles et des applications professionnelles. Ses nombreuses missions de tests lui ont permis d’avoir une réelle connaissance des utilisateurs et de leurs habitudes. Sa méthode de travail : un diagnostic entre les attentes des clients et des utilisateurs pour pouvoir concevoir des systèmes les plus pertinents possibles. Pour cela, aller à leur rencontre est essentiel. Bonne nouvelle, le Lean UX est un excellent tremplin pour cela !
Sophie Muto
Sophie a 19 années d’expérience en conception d’interfaces, UX design et direction de projets digitaux.
Après plusieurs années passées en agences web, elle a rejoint OCTO pour prendre en charge le pôle User eXperience.
Convaincue de l’importance de l’expérience utilisateur dans la réussite d’un projet, Sophie s’attache à concevoir des produits dans une démarche de co-construction permettant d’embarquer les utilisateurs finaux mais aussi les sponsors.
Elle apprécie particulièrement les ateliers de travail plaçant l’utilisateur au centre de la démarche, axés sur une conception créative et collaborative; et privilégie l’approche Lean UX quand le contexte le permet.
Présentation 45′ – En terre inconnue, à la découverte du Lean UX
Le Lean UX vous intrigue ? Venez comprendre comment ça a fonctionné chez @OCTOTechnology !
A travers des Retours d’Expérience, nous aborderons cette méthodologie basée sur le triptyque “Think”, “Make”, “Check”. Qu’est-ce que le Lean UX ? Qu’apporte cette méthodologie dans la création d’un produit ? Comment la mettre en oeuvre pour créer de la valeur ?
Comment mesurer rapidement la réussite ou l’échec ? Bref, parlons Lean UX !

Renaud Castaing
Je suis Renaud. Je suis Directeur de création chez OCTO technology et USIEvents. Diplômé de l’École Duperré, je suis un parcours dans le design graphique et la com’ pendant une dizaine d’année en agence ou dans mes propres structures.
J’ai ensuite eu l’occasion de partager des visions émergentes sur la pensée Design avec des UX et les responsables Tech et Coach Méthodos (agile, scrum…)
Aujourd’hui je porte une offre autour du Design Thinking chez des acteurs en entreprise motivés à faire face aux enjeux culturels émergents dans l’entreprise. Par la co-création, la reformulation de leurs problématiques, le rapprochement avec des utilisateurs internes ou externes, ainsi que mise en place de prototype par le design.

Présentation 15′ – La responsabilité de penser Design
Nous assistons chaque jour un peu plus à la maturité stratégique du Design, notamment dans le cadre de la digitalisation. La jonction entre plusieurs paradigmes UX et méthodos souvent traités de manière différente ou séparée, donne une vision floue de l’expérience humaine, de la prospective. C’est un renouveau pour le design vers une ouverture à tous, tout en justifiant d’une culture de co-création originale. Le constat est optimiste et pose question sur la notion de frontière entre être l’utilisateur d’un produit ou en être à l’origine. Parce que j’évolue au cœur de ce changement, et ayant pu expérimenter et proposer des projets et produits développé par la méthodologie design thinking, je vous propose de prendre un quart d’heure pour revenir sur le Design et sa pertinence actuelle.

Cornelia Laros
Passionnée d’ergonomie et de jeux vidéos, Cornelia Laros s’adonne depuis 7 ans à son passe temps préféré : comprendre les comportements et stratégies des utilisateurs. Depuis plus de 5 ans elle en a fait son métier, passant du test Guerilla ponctuel à l’accompagnement de projets de grande envergure. Après un master spécialisé en ergonomie du jeu vidéo et un premier poste dans l’industrie, elle s’est engagée en agence au sein de la Société Smile comme consultante ergonome, où elle est depuis presque un an responsable du pôle ergonomie.
Du mal être au travail en crèche jusqu’à la conception d’application mobiles et l’expérience de jeu des soixantenaires, elle allie analyse d’activité, UX design et études ethnographiques pour assouvir sa curiosité naturelle – et apporter des solutions pragmatiques à ses clients.
Présentation 45′ – Comportements mobiles : vrai challenges et idées reçues
Avec 61% de français équipés d’un smartphone, et plus de 27 millions d’utilisateurs concernés, impossible d’ignorer la mobilité dans nos travaux d’ergonomie.Que font les utilisateurs mobiles? Comment le font-ils? Quels sont les effets du contexte d’usage? Quelles sont leurs motivations? Ergonomes ou UX Designers, nous utilisons au quotidien des paradigmes pour aiguiller et argumenter nos choix de conception: Portrait ou paysage? Quels contenus sont superflus sur smartphone? Que fait-on des gauchers? Comment rendre les interactions accessibles?En croisant plusieurs études avec de nouveaux résultats, nous porterons un regard critique sur nos représentations de l’utilisateur, nos croyances et nos pratiques.
Quentin Adt
Je suis “expert SEO”, consultant Freelance depuis 2 ans. J’ai travaillé pendant 3 ans pour une agence de SEO “haut de gamme” (RESONEO), qui est maintenant un de mes clients.
Je m’intéresse beaucoup aux attentes de l’utilisateur final afin de favoriser le référencement des sites.
Exemple de mini présentation réalisée pour un public SEO, faisant le lien entre le SEO et l’UX, réalisée en 2014 :
https://z.bunkr.me/p/fbc966b89e7d8da78651885ad9834bc1
http://www.meetup.com/SEO-France/events/154218042/

Présentation 15′ – UX et Référencement Naturel : et si nous travaillions ensemble ?
Google indique tenir compte de l’UX dans son algorithme de classement des résultats.
Les UX Designer doivent ils mettre en avant le potentiel bénéfice de leurs actions sur le référencement ?
Nous verrons dans un premier temps comment Google effectue le classement des sites. L’algorithme de Google change tous les jours, et cerne de mieux en mieux la satisfaction des internautes.
Nous étudierons ensuite en quoi les professionnels de l’UX peuvent aider les référenceurs. L’UX Design est un champ disciplinaire très large, tout comme le métier de référenceur, et tout nous pousse à travailler ensemble.
Ensuite, nous regarderons dans la boite à outil du SEO, et nous découvrirons en quoi elle peut améliorer l’UX. Un peu de technique, un peu de sémantique, et beaucoup d’analyse.
Enfin, nous lirons quelques lignes d’un document confidentiel, rédigé par Google, qui décrit précisément ce qu’ils analysent manuellement pour améliorer l’expérience de leurs utilisateurs.
Tom Van de Zande
I am a UX designer and information architect at Internet Architects in Antwerp, Belgium. I have a deep interest in methodologies that are used to define, create and evaluate user experiences.
During my previous job as a university college lecturer in multimedia, creativity and presentation training, I co-founded Devine – digital design and media. It is a bachelor training programme on the intersection of development and screen design at the Howest University College in Kortrijk, Belgium.
I gave a talk at EuroIA 2014 on ‘expert review of a website UX context’.
Présentation 45′ – Expert review of a website user experience context
I devised a new approach to perform an expert review of quantifiable context factors of a user experience. The goal was to unify existing heuristics, principles and checklists into a new framework for evaluation. An extensive checklist was developed around the model. 196 questions are linked to one or more categories. Both the total facet score and the detailed category scores are visualised in one comprehensive radar graph. This allows to see the bigger picture of what is good, and where improvement is needed.
Julien Dumail

Julien est UX designer senior à Axance, où il travaille pour le compte d’Univadis et Merck depuis presque 2 ans. Un peu bûcheron mais fort sympathique, Julien le barbu a toujours suivi le circuit de l’UX design et l’interactivité. Très technique, il aime l’hybridité des projets, et la mixité entre divers métiers (marketing, design, ergonomie…). Après des études à l’école de design de Nantes, il a travaillé notamment pour Orange et Technicolor.
Présentation 15′ – Un designer sachant coder
Un designer moderne ne peut plus seulement se contenter de connaître les règles du design sur le bout des doigts. S’il est rigoureux et exigeant, il doit également mettre les mains dans le cambouis, autrement dit dans le code, afin de pouvoir maîtriser l’aspect créatif ET réalisable de son projet. Etre familier autant de la technique que du design accorde une liberté nouvelle au designer, qui peut ainsi suivre l’implémentation de ses maquettes en connaissance de cause, et ne reste plus limité au rôle d’artiste.

Laurence Vagner
UX Designer consultante chez iKe consulting. Passe des week ends de folie lors des Hackathons et Game Jams. Créative, scientifique, geek, fan de photo et de vélos étranges, capillairement instable, allergique à la kryptonite.

Présentation 15′ – UX design & hackathon : un guide de survie
Dans un contexte professionnel, on a souvent le temps, les moyens et les ressources pour faire de l’UX dans des conditions optimales: analyse, documentation, maquettage, tests, grooming sessions, QA… Oubliez tout ça, vous avez 48h, les gens de votre équipe n’ont jamais travaillé ensemble et ce sera Armageddon. Laissez-moi vous expliquer comment ça se passe, vous donner quelques conseils pour survivre à tout ça et en tirer des leçons pour améliorer vos pratiques professionnelles.
  1. Hackathon/games jams : c’est quoi ?
  2. UX/UI du projet : les étapes accélérées : intensif & express
    • Brainstorming
    • Maquettage
    • Tests
    • Identité visuelle
    • Collaboration
    • Documentation
  3. Bonnes pratiques
  4. Conclusion
  5. Effets secondaires
Antoine Visonneau
Associé et directeur UX chez UX Republic, je travaille depuis 15 ans dans la conception de sites web grand public et applications métiers. Je suis diplômé d’Harvard University, j’ai travaillé en agences, SSII, laboratoires de recherche et startup. J’enseigne le design interactif à Gobelins, l’école de l’image.
Présentation 45′ – Mettre de l’UX dans la démarche UX
« Plus d’ateliers, moins de wireframes ! » c’est à travers cet axe que je vous propose de parcourir l’évolution des méthodes UX. Si la démarche ergonomique classique a longtemps été vue comme lourde et peu adaptée aux besoins de l’industrie, l’UX design fait une percée fulgurante et bénéficie d’une forte adhérence au sein des entreprises.
La transformation digitale des sociétés crée beaucoup de nouvelles opportunités, mais aussi de nouvelles menaces. En considérant la vitesse à laquelle technologies et usages évoluent, il n’est plus possible d’aborder les nouveaux projets avec les mêmes méthodes et les mêmes certitudes qu’avant.

Peut-être suffit-il d’appliquer la démarche UX à nos clients et à nous même. C’est dans cette optique que nous avons commencé à formaliser les méthodes dans des cartes méthodologiques : les UX Cards. Au travers des UX Cards et de retours d’expérience, nous passerons en revue plusieurs méthodes d’observation, de conception et d’évaluation des interfaces pour identifier leur apport et leur capacité à disséminer la culture « user centric » au sein des entreprises et des organisations.
Enfin, nous verrons que si les méthodes UX continuent à donner de bons résultats, une part d’expérimentation est nécéssaire pour continuer à les faire évoluer et les adapter aux contextes agiles. 
Eric Marillet
Eric MARILLET, Directeur Associé de WAX Interactive, Directeur de Digital Studio (UX & Design Graphique)
Depuis près de 20 ans, Eric conseille et accompagne les entreprises pour mettre en place une stratégie digitale, centrée à la fois sur l’atteinte de objectifs business et la qualité de l’expérience client.

En France comme dans des contextes internationaux, Il a piloté et apporté son expertise à de nombreux projets Internet, Intranet ou mobiles, pour des clients aussi divers que Axa, Castorama, Crédit Agricole, Maisons du Monde, Galeries Lafayette, Orange, BNP Paribas, FNAC, PayPal, Jennyfer, Carrefour, Leroy Merlin, Alcatel, La Redoute…
En marge de son activité professionnelle, Eric donne régulièrement des conférences et des cours en lien avec le design de services digitaux, l’experience utilisateur, et l’innovation digitale.
Présentation 45′ – « UX & ROI : designer mieux pour gagner plus »
Dans un monde en plein digitalisation, les entreprises sont de plus en plus à la recherche de profitabilité et de rentabilité.
Les investissement dans la création des interfaces de rationalisent et le temps des dépenses inconsidérées pour « faire joli » semble révolu. Finis les excès, bienvenue dans l’ère du ROI digital.
Pour les UX designer comme pour les ergonomes spécialistes des IHM, il est donc temps de se poser la question du retour sur investissement : l’UX est-il un moyen de « designer mieux pour gagner plus » ?
Pour répondre à cette question, il est nécessaire de faire le point sur le leviers business et les KPI qui peuvent être impactés par le travail d’UX. Et d’observer de manière concrète, aux travers de nombreux exemples, comment l’UX permet de répondre aux enjeux business des entreprises d’aujourd’hui. 

 

Catherine Verfaillie
Catherine Verfaillie est Senior UX Designer au sein d’Ekino.
Diplômée de Supinfocom Valenciennes et de la formation MICNI à GOBELINS, ancienne graphiste et responsable projet aguerrie, elle a eu l’occasion de concevoir et de gérer des projets digitaux à fortes tendances éditoriales, fonctionnelles et marketing, notamment chez DDB puis chez Grand Union Paris.
C’est naturellement qu’elle évolue il y a 4 ans vers le métier d’UX Designer chez Ekino.
Elle est aujourd’hui responsable du design de l’expérience utilisateur sur les projets de ses clients, SFR, Renault, Crédit Agricole, Canal+, et accompagne une équipe d’UI et d’UX Designers au quotidien.
www.catherineverfaillie.com
@catarinette
www.linkedin.com/in/catherineverfaillie
Présentation 15′ – Le raid prototyping, ça marche !
Il est loin le temps des wireframes et des kilomètres de spécifications fonctionnelles.
Inspirés des méthodes de lean UX, nous avons souhaité tester et vérifier la faisabilité de la méthode du Rapid Prototyping pour une application tablette avec un de nos clients du milieu bancaire français.
Il s’agira de présenter la méthodologie employée et de partager un retour d’expérience concret sur ce qui nous a permit de réussir à concevoir et à développer, en 10 jours chez le client, un prototype cliquable d’application tablette avec une petite équipe constituée d’une UX, d’une UI designer, de développeurs front et d’un scrum master.
Nous verrons également la manière dont l’équipe a été constituée et ferons un état des lieux de ce qui a fonctionné ou non sur le projet.
Laurent Simonet
Actuellement directeur UX au sein de l’agence WAX Interactive, j’interviens depuis plus de 12 ans dans le domaine de l’expérience utilisateur de projets digitaux.
Durant mon parcours, j’ai pu mener de nombreuses études utilisateurs en France et à l’International et intervenir sur des projets de conception aux problématiques riches et variées.
Mon rôle est d’aider les entreprises à mieux comprendre les besoins et les attentes de leurs clients finaux et de les conseiller dans la mise en place de leur stratégie digitale de façon à garantir la qualité de l’expérience utilisateur.
Aujourd’hui je pilote une équipe de consultants expérimentés (ergonomes et UX Designers) qui accompagne nos clients (Grands Comptes / PME) depuis l’expression de leur besoin, en leur proposant une méthodologie adaptée, jusqu’à la finalisation de leur projet.
Présentation 15′ – Retour d’expérience sur la conception de l’IHM d’une borne interactive grand public
La digitalisation du point de vente est devenu un sujet clé. Les dispositifs digitaux comme les bornes interactives se multiplient et entrent pleinement dans une stratégie cross canal.
Ces bornes s’adressent à des publics très larges et bien que les principes d’interactions aient évolué avec la démocratisation des interfaces tactiles, les bornes conservent des spécificités qui en font un média à part entière.
Il s’agit donc au travers du retour d’expérience sur un projet de refonte d’interface d’une borne libre service d’évoquer les spécificités de ce média, les principes fonctionnels qui ont été retenus et d’échanger sur des éléments méthodologiques.
Romain Landsberg
Diplômé de la section design graphique de LISAA en 2002, Romain Landsberg connaît un tournant dans sa carrière à l’âge de 27 ans, alors qu’il intègre l’agence Backelite. Il y fait ses armes et grandit avec l’entreprise. Rapidement, il dirige le pôle innovation, manage l’équipe créa et gère les grands comptes.Mes vidéos :
https://www.youtube.com/watch?v=_4V-PNW7aAA
http://www.dailymotion.com/video/xgw0wq_wud-2010-paris-applications-mobiles-2-2_tech
https://www.youtube.com/watch?v=Lzz2iLi5b_s
http://www.dailymotion.com/video/xb75ew_wud-2009-paris-m-commerce_techFort de ces expériences, il remporte le prestigieux concours Samsung TV. Il décide alors de tracer sa propre voie et monter son entreprise dans l’univers du jeu mobile, Gamestella. L’ancien président de Backelite le rappelle pour fonder avec  lui UX-Republic.

UX-Republic est une agence spécialisée dans la conception et le design d’interfaces digitales pour les marques. Elle a pour objectif d’étudier les usages des utilisateurs, le fonctionnement des outils, afin d’en améliorer l’ergonomie et le design. La spécificité de l’équipe d’UX-Republic est de travailler à proximité de ses clients et avec eux, dans leurs locaux. Sa méthodologie basée sur le Design Thinking permet d’accompagner ses clients sur les phases d’analyse, de génération d’idées, de prototypage et de tests itératifs
Présentation 15′ – De la Tabbar à la Tabbar un cycle d’architecture iOS
Après avoir passé 8 ans à concevoir des applications pour les smartphones, je vous propose de retracer les grandes tendances UX d’IOS pour mieux appréhender les interfaces d’aujourd’hui.

Guillaume Abel
En 2004, Guillaume finalise un cursus 100 % numérique avec un master en ingénierie des médias à l’institut Ingémedia de Toulon.
D’abord chef de projet chez Megalos et DDB à Annecy, il monte à la capitale en 2007 pour devenir UX designer à SQLI.
Guillaume rejoint en 2010 le groupe FullSIX au sein d’ekino en tant que premier expert en expérience utilisateur (UX) du groupe,
Après 5 ans d’évangélisation au sein de l’agence et de projets réussis pour SFR, Air France et Renault, il prend la direction d’une équipe de 5 personnes (3 UX Designers, 1 UI Designer et 1 DA).

Présentation 45′ – Le management d’une équipe UX par le profil en T
Le métier de désigner d’expérience utilisateur prend de plus en plus d’importance dans le paysage numérique français. Avec cette forte demande, il peut s’avérer difficile de faire le tri entre les différents candidats pour un recruteur. Et une fois le recrutement effectué, comment faire grandir à la fois les individus et l’équipe ? Enfin, lorsque l’on est candidat, sur quel base s’appuyer pour se différencier ? Evidement la problématique s’est déjà posé outre-Atlantique et dans notre équipe de cinq personne, nous avons choisi d’utiliser, la méthode du “T-shape profil” (profil en T). Que vous soyez recruteur, candidat, en poste ou responsable d’équipe, ce retour d’expérience donnera des billes pour exploiter cette méthode.
Jordan Lombard
Titulaire d’un BTS électrotechnique, je me suis orienté par la suite vers la psychologie. Intéressé par les nouvelles technologies et les interactions que nous avons avec elles, l’orientation vers la psychologie cognitive et l’ergonomie IHM s’est imposée naturellement.
Actuellement en stage de fin d’étude pour l’obtention du titre de psychologue ergonome, la confrontation avec le terrain m’a donné l’idée de LT.

Présentation Lightning Tal
k – La CCU au travers de l’inconscient
L’approche CCU, encore trop méconnue dans certains secteurs, subi de nombreuses barrières. Dans le cadre de mon stage et suite à la présentation de ma démarche d’intervention, les récepteurs ont éprouvé diverses résistances. L’une d’elle ma particulièrement marquée : c’est la conscience de la nécessité d’une démarche CCU combinée avec une mise en pratique restée inconsciente. Je présenterai ma représentation de cette problématique à travers l’éclairage d’une théorie sur l’inconscience.
Olivia Lor
Après des études d’arts appliqués et des débuts dans le webdesign, Olivia s’est orientée vers l’UX lors de son master (MICNI) à l’école Gobelins. Aujourd’hui en poste chez Ekino (filiale technique du groupe Fullsix), elle a l’occasion de côtoyer au quotidien les problématiques techniques liées au développement d’interfaces digitales, en complément des problématiques d’expérience utilisateur. Elle travaille beaucoup sur des projets en responsive design pour des grands comptes et utilise à outrance le #Bisous.
En 2014, Olivia réalise une conférence sur les animations dans les interfaces. Vous pouvez trouver la vidéo ici : http://www.paris-web.fr/2014/conferences/interactions-animations-et-interfaces.php

Pr
ésentation Lightning Talk – Etre UX Designer junior, c’est quoi ?
“Être UX Designer junior, c’est quoi ?” Après maintenant deux années de métier, c’est une question que je me pose encore souvent.
Dans un contexte d’évolution professionnelle, il est important de savoir où se placer par rapport aux autres. Cependant, je suis entourée de seniors et passe finalement mon temps à me comparer à des personnes qui ont un niveau beaucoup plus élevé. Sur la base de mon infographie (http://www.ekino.com/etre-ux-designer-junior-cest/), je vais expliquer ma vision de l’UX Junior et l’enrichir de quelques conseils pratiques (comment construire son CV quand on n’a pas d’expérience ou comment réaliser un portfolio). Cette conférence a pour but d’aider d’autres dans ma situation à mieux l’appréhender, ou permettre aux UXD seniors de mieux comprendre notre position.
Laurie Guetat
Designer d’interface, gamer, je binôme au quotidien avec des développeurs et suis persuadée qu’un prototype vaut 1000 réunions. Bînomant au quotidien avec l’équipe de génie logiciel, je suis responsable de tout ce qui est ‘design-related’ à Sogilis, du prototypage rapide à la conception de l’interface utilisateur, en passant par l’implémentation du design dans le code.
Présentation Lightning Talk – Expérience utilisateur sans UX design
En contexte lean startup, aller rapidement sur le marché est une priorité absolue. Designer des applications nécessite alors une approche radicalement différente pour appliquer les bonnes pratiques UI/UX tout en les transformant en code fonctionnel. Retrait de la “phase de conception”, prototypage rapide, binômage avec les développeurs, itérations basées sur du feedback utilisateur, en quelques minutes je vais vous présenter notre processus de design.
Romain Rouyer
UX Designer – Ergonome au sein de l’agence Smile Digitale
Fondateur du CogLab à La Paillasse après des études en Sciences Cognitives spécialisé en analyse du comportement et ingénierie de l’interaction. Président de la Fresco, Fédération française des étudiants et jeunes actifs en sciences de la cognition.
Présentation Lightning Tal– UX Design alternatif, vers un nouveau paradigme ?
Les UX Designer aujourd’hui travaillent principalement dans des agences numériques ou effectuent des missions en Freelance pour de grands comptes. Or, les tiers-lieux se développent, offrant de nouvelles opportunités de développement et de conception, auprès des Maker et des entrepreneurs. Comment faire des ponts entre les deux univers ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Explorons cette voie avec un retour d’expérience d’un ergonome gravitant entre une agence et un hackerspace.
Gilles Demarty
Depuis 10 ans, Gilles est architecte UX.
Ces 3 dernières années, il pratique chez :ratio, une échoppe suisse spécialisée dans l’experience utilisateur du web.
Gilles ressent l’obligation d’évangéliser le design d’experience utilisateur partout où il passe, en organisant des rencontres mensuelles (IxDA Lyon, UX Romandie), des conférences annuelles (Interaction14, UX Lausanne), en parlant devant des étudiants (WebSchool Factory, Villefontaine Design school), ou devant des professionnels.
Gilles croit sincèrement que les designers ont la responsabilité de changer le monde, et qu’il n’est pas possible de concevoir une expérience subtile sans parler aux personnes qui la vivront.
Quand il lui reste 5 minutes, Gilles les consacrent à photographier le monde autour de lui et cuisiner des saveurs nouvelles.
Présentation Lightning Talk – Le mythe du designer roi
Ceci est une histoire, l’histoire d’un monde où le designer est le roi en son royaume, où il conduit son client vers une fin heureuse. Dans ce royaume, le roi à toujours le dernier mot. Dans ce royaume, tout le monde fait ce que le roi dit. Cette histoire, c’est l’utopie de certains designers, ou bien l’illusion que certains “grand” designers semblent communiquer. Grâce à cette présentation, Gilles démontrer l’absurdité de cette utopie, et montrer que les projets web se doivent d’être une démocratie – un monde où nous avons tous un droit de représentation. Mais aussi, c’est une démocratie sans citoyens de seconde zone. Dans le monde actuel, Les esclaves sont nos utilisateurs – et s’ils n’ont pas le droit d’expression, ils fuiront ou feront la révolution. Les auditeurs ressortirons de cette session humoristique avec l’acceptation qu’un projet sans dialogue ne peut qu’échouer, et que pour avoir un projet qui réusssit réellement, il faut impliquer ses utilisateurs.
Marjorie Delrieu
A la suite d’un parcours atypique (Arts Plastiques, Sciences de l’Information, Informatique), je suis entrée chez VISEO Technologie il y a 5 ans en tant que développeuse Web. Très vite, mes passions pour l’UX Design et le graphisme m’ont permis de participer à la conception d’applications. A l’aide des méthodes agiles et collaboratives, j’interviens maintenant en tant que designer lors de la conception ou l’amélioration d’interfaces sur le thème des transports en communs, de la vente en ligne de produits de fitness, et même de la finance.
Présentation Lightning Talk – L’art de rater un atelier de Design Studio
Le Design Studio est un atelier de prototypage collaboratif qui donne généralement d’excellents résultats. Malheureusement, parfois tout ne se déroule pas comme prévu. Décryptage de la session a plus catastrophique que j’ai jamais vécue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu